Conclusions

Les méthodes de la théorie du changement et du cadre logique sont des instruments précieux. La TdC est en mesure de fournir une compréhension approfondie du (des) contexte(s) dans lequel vous travaillez, de la manière dont le changement peut être réalisé dans un environnement complexe et du rôle que peut jouer votre organisation. Une fois que vous avez identifié les résultats principaux sur lesquels votre organisation peut travailler, vous pouvez identifier des stratégies d’intervention et utiliser le cadre logique pour concevoir les détails de chaque intervention et la manière dont vous allez l’exécuter et le gérer.

Cette combinaison de la théorie du changement et du cadre logique combine le meilleur des deux mondes, mais ce n’est pas la seule possibilité. De nombreuses organisations utilisent la TdC pour gérer leurs projets plutôt que d'utiliser une approche de cadre logique. Cependant, il y a un risque qu'une telle TdC se concentre entièrement sur ce que l'organisation fera (comme elle décrit son intervention) et perdra la perspective plus large. Ou que l’organisation affirmera qu’elle répondra à tous les besoins du ou des groupes cibles alors qu’en réalité elle n’a pas la capacité de le faire.

Quelque chose qui est moins présent dans de nombreux manuels concerne la manière de formuler la TdC de manière participative, en impliquant les bénéficiaires (potentiels) et les autres parties prenantes. La TdC risque de devenir un exercice 'top-down', créé par un petit groupe de spécialistes. Bien que cela puisse former votre point de départ, il est important de recueillir le retour et les commentaires d'autres sur votre théorie. Cela vous permettra de l'affiner au début et de le mettre à jour plus tard, de sorte que vous puissiez créer cette belle œuvre d'art qui explique tout. Assurez-vous simplement que cette œuvre d'art ne devient pas plus importante que son contenu!

La théorie du changement nous aide à expliciter nos hypothèses implicites et nous pousse à réfléchir à la manière dont nous allons traiter ces hypothèses, à les contrôler et à les surveiller au fil du temps. Cela nous aide à comprendre les «conditions limites» de nos interventions et ce que nous pouvons / devons faire lorsque ces conditions changent au fil du temps. Mais les hypothèses nous fournissent également un point d'entrée important pour l'évaluation. Quand on les rend explicites, ils pourront être testés lors d'une évaluation, ce qui nous offre une opportunité d'apprentissage organisationnel et d'amélioration de notre stratégie et de nos interventions. C'est ce qui rend la théorie du changement dynamique plutôt qu'un produit fixe.

Add new comment

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <img>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam).
3 + 11 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.